Catégorie : Education

Travail, destruction de la nature, santé, éducation, intensification du trafic, voici les questions soumises au conseil municipal de Melun du jeudi 27 juin 2019 par @BienVivreàMelun

1. Nous avons appris par la presse qu’une plateforme de logistique allait être réalisée sur le site de Melun Villaroche par la société Elcimaï pour le compte du groupe La Poste.  Nous avons toujours dit notre désaccord avec ce modèle de développement qui détruit notre environnement et la […]

À Melun, il y a des personnes formidables qui font un boulot formidable – Les ateliers sociaux-linguistiques de Melun

À Melun, il y a des personnes formidables qui font un boulot formidable avec d’autres personnes qui témoignent d’une volonté de fer pour apprendre le français et pouvoir participer pleinement à notre société. Nous sommes allés à la remise des prix des ateliers des savoirs sociaux-linguistiques.  J’ai été […]

Pour la défense du service public d’éducation, manifestation jeudi à 14h à #Melun sur le parvis de la préfecture

Une manifestation est prévue demain appelée par la CGT, le SNUipp – FSU et la FCPE contre les fermetures de classe dans notre département. Ci-dessous une bonne raison d’y aller ! J’ai été sollicitée il y a quelques semaines par des enseignant.es du collège Politzer de Dammarie-les-Lys qui s’inquiètent […]

Le #lycée de Valérie #Pécresse : l’argent et l’ordre

Par Bénédicte Monville-De Cecco, Conseillère régionale d’Île de France (groupe EELV&A) Article publié sur Mediapart le 3 juin 2016 : https://blogs.mediapart.fr/benedicte-monville/blog/030616/le-lycee-de-valerie-pecresse-l-argent-et-l-ordre Globalement, le projet de Valérie Pécresse pour l’école oscille entre deux positions contradictoires et pourtant également réactionnaires : la restriction des libertés politiques et individuelles des élèves et la […]

Voeu pour la commémoration de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions

Au dernier conseil municipal nous vous demandions pourquoi la municipalité n’avait rien organisé à l’occasion du 10 mai 2014 dans le cadre de la journée nationale de commémoration de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. « Cette commémoration n’est ni un acte de contrition, ni un geste de repentance et encore moins un acte d’accusation. Elle se veut comme un moment où la République et la Nation regardent leur histoire. »