Catégorie : Logement

Irresponsables et indignes !

Irresponsables et indignes, les élus de la communauté d’agglomération Melun Val de Seine qui ont encore une fois repoussé l’indispensable réalisation d’une aire de grand passage des gens du voyage. Rappelons que la loi Besson de 1990, il y a 29 ans, imposait les Schémas Départementaux d’Accueil et […]

@AudeLuquet2017 #LREM au secours des maires qui ne veulent pas de logement social : une proposition inacceptable pour @BienVivreaMelun #Melun #CAMVS

Il faut réfléchir avant de faire des propositions incongrues et socialement inacceptables sous prétexte de « pertinence ». Ce que ne fait pas Aude Luquet notre députée macroniste. A contre courant de toutes les analyses urbanistiques et sociales, elle propose que l’obligation de 25 % de logements sociaux ne soit plus […]

L’#ANRU à #Melun, un programme de rénovation urbaine qui sert quels intérêts ? #Logement #MalLogement #QuartiersPopulaires

Avant hier, la Fondation Abbée Pierre rendait son 23ème rapport annuel sur l’état du #MalLogement en France. On pouvait y lire que 4 millions de personnes restent mal logées ou privées de domicile, tandis que 12 millions voient leur situation fragilisée par la crise du logement.* Aujourd’hui, la […]

Melun. Le projet d’écoquartier de la Plaine de Montaigu relancé et agrandi

Sophie Bordier 08 février 2017, 14h30 Pour Bénédicte Monville de Cecco (EELV), qui déplore la densification de logements, c’est un « non-sens écologique » car ce programme « prive la ville d’un espace naturel qui aurait pu accueillir des activités maraîchères, une agriculture urbaine. » Lire l’article en entier là : http://m.leparisien.fr/melun-77000/melun-le-projet-d-ecoquartier-de-la-plaine-de-montaigu-relance-et-agrandi-08-02-2017-6665334.php

Ruralité, Ghettos, Femmes victimes de violence ; les interventions de B. Monville-De Cecco en plénière du conseil régional aujourd’hui, jeudi 17/03/16, dans l’ordre d’énonciation

1/ Secteur Ruralité et agriculture CR 09-16 : Discussion générale La baisse des dotations, de nouvelles charges obligatoires, le désengagement des services de l’Etat rendent difficile la gestion communale tout particulièrement dans les communes rurales où il y a peu de moyens. La redéfinition de la politique agricole […]