Almont

Bilan de l’Agenda 21 de Melun, sincérité ou propagande ? Épisode 5

Inondations

Mais dans ce bilan, ce sont les absences qui sont les plus critiquables. Rien n’est dit, rien n’est fait pour diminuer la pollution de l’air dans le quartier de la gare, l’une des plus élevées d’Île-de-France selon les mesures de l’agence Airparif. Et pourtant, cela impacte la santé de très nombreux habitants.

Rien n’est dit, non plus, sur d’éventuelles initiatives qu’aurait prises la municipalité dans la prévention des crues de la Seine et plus particulièrement de l’Almont. Alors que d’autres villes comme Nemours où Villeneuve-saint-George mobilisaient rapidement l’ensemble des communes de leur bassin versant, Melun restait inerte alors qu’habitants et associations attendaient des initiatives rapides de la part de la majorité municipale qui a même refusé des propositions qui sont aujourd’hui jugées comme les plus pertinentes.

Rien n’est dit sur l’avenir des espaces verts de l’ancien hôpital ; à quoi peut-on s’attendre ? Pas plus sur le contournement ouest de Melun à travers le bois de Bréviande qui détruirait environ 20 ha de forêt, soit environ 20 000 arbres.

En conclusion, ce bilan de l’agenda 21 est avant tout un outil de propagande qui risque d’être contre productif électoralement. Son objectif est clairement de repeindre en vert une politique municipale sans ambitions et irresponsable en matière de transition écologique et sociale. Il y a si peu et si parcellaire au vu de ce qui a été réalisé dans le même temps dans d’autres communes aux moyens biens plus limités que ceux de Melun. Ce bilan est celui d’une municipalité conservatrice dans tous les domaines des politiques publiques, mais surtout responsable de l’urbanisation de 51,89 % des surfaces agricoles, naturelles ou boisées de la commune. Et ce n’est pas la naïveté (ou l’ambition) de quelques néo-écologistes soutenant la majorité municipale et adeptes de la peinture verte qui apporteront le changement radical que nécessitent les enjeux climatiques et environnementaux. Laissons leur penser que l’écologie n’est ni de droite ni de gauche, mais macronienne, et au service des lobbys responsables de l’état de la planète.

2 réponses »

  1. Suggestion ! Peu de personnes connaissent la station automatique d’Airparif située 30 avenue Thiers à Melun. Afin d’améliorer sa visibilité et d’inciter les melunais.es à se connecter à http://www.airparif.asso.fr, il serait bon d’y « plaquer » en très gros l’adresse du site. JLT

    • Bonjour.
      J’en ferai la proposition à Airparif lors d’une prochaine rencontre sur le thème de l’éducation à la santé environnementale. Je pense aussi qu’il est facile d’afficher en continu les mesures effectuées par les deux balises de Melun sur le site internet de la ville. Je vais le proposer aux élus concernés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s