Écologie

Air Légend, une manifestation anachronique et injuste

« C’est triste mais l’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfant aujourd’hui » Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers.

L’été de toutes les catastrophes, incendies, inondations, sécheresse, tempêtes, que nous avons vécu, a rendu évidents les risques et dangers imminents auxquels le réchauffement climatique nous expose toutes et tous.

Dans ces conditions, organiser un grand évènement de promotion de l’aviation civile et militaire est-il judicieux ?

L’aviation contribue à elle seule à 12% des émissions de GES du secteur du transport et émet en moyenne 145 grammes de CO2 par kilomètre et par passager. C’est 40 fois plus que le TGV. Alors même que 90% des individus dans le monde ne prennent jamais l’avion et qu’en France ce mode de déplacement est réservé au 20% les plus riches.

À l’heure où les responsables politiques nous invitent à la sobriété et où le Président de la République déclare la fin de l’abondance, le maire de Melun et président de la communauté d’agglomération Melun-Val de Seine Louis Vogel continue de soutenir un mode de déplacement contradictoire avec nos objectifs de diminution des émissions de gaz à effet de serre.

Comme l’écrit le groupe d’experts intergouvernemental des Nations Unies : réduire nos déplacements aériens est une des actions individuelles les plus efficaces en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Par conséquent, nous pensons qu’il serait de notre responsabilité de montrer l’exemple et cesser de promouvoir les grands imaginaires qui ont porté des modes de développement, de production et de consommation incompatibles avec la préservation de la vie humaine sur terre.

Si voler reste un rêve pour des hommes et des femmes, ce rêve est accessible avec des moyens dont l’impact climatique n’a rien à voir avec les dégâts environnementaux produits par l’aviation civile et militaire.

L’illusion qu’on pourrait continuer à faire croître le trafic aérien, entretenue par une fiscalité très avantageuse qui dispense les compagnies aériennes de taxe sur le Kérosène*, est irresponsable.

Tout comme la politique de Louis Vogel qui encourage le développement du trafic de jets privés sur l’aérodrome de Melun-Villaroche génère d’importantes nuisances, pollution sonores et atmosphériques, pour les riverains de notre agglomération.

Enfin, si l’avion est un mode de transport réservé aux plus riches, le prix élevé de cette manifestation « Air Légend » est hors de portée des familles modestes. En effet, l’entrée coûte 40 € par adulte et 30 € par enfant. Autrement dit, une famille de deux adultes et deux enfants devrait dépenser 140,00 € l’équivalent de 10% du SMIC. Une double injustice qui transforme le rêve en chimère pour une majorité d’entre nous.

Il y a urgence, climatique, à inventer de nouveaux rêves et d’abord celui de bien vivre sur terre.

Géraldine Victoire (Gevic Toirine) et Bénédicte Monville pour le collectif citoyen Bien Vivre à Melun pour l’écologie et la justice sociale

*Ces avantages fiscaux représentent un manque à gagner de 3 Milliard d’Euros si on tient compte de tous les vols au départ et à l’arrivée en France.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s