Démocratie

Atteinte à nos libertés fondamentales : la députée Luquet vote la loi anti-casseurs

Atteinte à nos libertés fondamentales : remise en cause du droit de manifestation, atteinte à la liberté d’expression et d’information, intimidation de l’opposition, recours à la violence contre les manifestant.e.s et à des pratiques illégales (Benalla) qui mettent profondément en cause l’Etat de droit.

 

La députée (MoDem-LaREM) du canton de Melun, Aude Luquet, a voté pour la loi dite anti-casseurs. Elle s’associe à la dérive autoritaire et liberticide du pouvoir macronnien dont on avait vu un premier aspect dans l’affaire Benalla révélant une police parallèle faisant le coup de poing dans des manifestations. Cette dérive s’accentue par un usage disproportionné dans le maintien de l’ordre de la violence contre les manifestant.e.s et, en particulier, des armes intermédiaires, LBD et grenades explosives.

 

Mais les choses ne s’arrêtent pas là et après les 17 perquisitions contre des responsables et dans les locaux de la France Insoumise, parti d’opposition, le pouvoir entend maintenant intimider la presse indépendante en tentant de perquisitionner les locaux de Mediapart et vote une loi anti-casseurs qui restreint le droit de manifester. Cette loi a été jugée liberticide par toutes les organisations de défense des droits humains et par les professionnels de la justice.

Le préfet pourra interdire arbitrairement à toute personne à l’égard de laquelle « il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace d’une particulière gravité pour l’ordre public » le droit de manifester. C’est la première fois sur le territoire métropolitain depuis la deuxième guerre mondiale et le régime collaborationniste de Vichy, ainsi que l’a justement rappelé M. Charles de Courson, député centriste, qu’une autorité administrative pourra sans recours à la justice prononcer des interdictions contre des citoyen.ne.s qui n’ont commis aucun crime ou délit. Sur quels critères le ferra-t-elle ? l’appartenance syndicale, associative, religieuse, politique ?

 

Et que dire des fouilles préventives sur les axes routiers aboutissant à la mise en garde à vue de toute personne transportant un objet susceptible de servir d’« armes par destination » : boules de pétanque, matériaux de construction, outils de bricolage ou de jardinage. Ignorant au passage qu’une arme « par destination » sert à qualifier un objet qui n’ayant pas été conçu pour ça a été utilisé comme une arme et non pas à qualifier un objet qui n’ayant pas été conçu pour ça pourrait être utilisé comme une arme. Dans le premier cas on juge un acte dans le second on présuppose ce qui éventuellement pourrait advenir. Vous imaginez la dose d’arbitraire qu’un tel changement induit et, par conséquent, l’utilisation politique qui pourra être faite d’une telle loi. À ce titre bon nombre de melunais.e.s, artisans, jardiniers, employés du bâtiment, joueurs de pétanque seraient suspects…

 

C’est le règne de l’arbitraire et de l’intimidation où les juges n’ont plus le pouvoir de défendre les citoyen.ne.s face à un Etat autoritaire. Et bien sûr, rien n’ici n’a dérangé la députée Luquet qui après avoir séché le vote de l’amendement qui aurait permis d’interdire le glyphosate et déclaré qu’elle ne l’aurait pas approuvé ou celui sur le projet de loi, soumis par un député LR, en faveur de l’inclusion des enfants handicapés à l’école, avalise la mise à sac de nos droits démocratiques ! Avec Luquet c’est plus de poison, moins d’égalité et moins de démocratie !

 

Demain, pourra-t-on encore manifester pour la protection du bois de Bréviande, pour préserver nos emplois ou pour les droits fondamentaux de la personne humaine ? La loi dite « anticasseurs » permettra à n’importe quel gouvernement de nous l’interdir.

 

Voir : https://www.mediapart.fr/journal/france/060219/la-loi-anticasseurs-est-liberticide-peu-importe-le-pouvoir-en-place?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s