L'agglomération Melun-Val de Seine (CAMVS)

Après l’abandon du tronçon sud du T-Zen2, la majorité municipale refuse notre voeu en faveur d’un bus en site propre reliant les quartiers, villes et villages situés au nord de Melun à la gare et permettant de baisser les taux de pollution dans la ville

Lundi soir au conseil municipal, nous avons proposé un voeu qui permette de pallier à l’abandon du tronçon sud du T-Zen 2 par le Département, maître d’ouvrage, et Île de France mobilité (La Région).

Ce voeu demandait :

  • à Monsieur le Président du Conseil Départemental de Seine-et-Marne de bien vouloir examiner dans un délai rapide la réalisation d’une liaison en site propre entre les quartiers nord de Melun et la gare de Melun.
  • à Madame la Présidente du Conseil Régional d’Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, Monsieur le Président du Conseil Départemental de Seine-et-Marne de bien vouloir examiner dans un délai rapide la réalisation de parkings relais en périphérie de l’espace de centralité de l’agglomération Melun-Val de Seine reliés par liaison directe et par transport collectif à la gare de Melun.
  • à Monsieur le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire d’engager les négociations avec le concessionnaire de l’autoroute A5 pour le déplacement du péage des Eprunes au-delà de l’agglomération Melun-Val de Seine.

Ce voeu visait à garantir :

  • aux habitant•e•s des quartiers nord de notre ville de pouvoir accéder en transport en commun et dans les meilleures conditions possibles à la gare,
  • un réel report modal de la voiture individuelle vers le transport en commun afin de diminuer la pollution dans le centre ville de Melun, en mettant à la disposition des automobilistes qui se rendent à la gare depuis les villages et quartiers situés au nord de Melun, un parkings relais et un bus en site propre
  • que les camions arrêtent de traverser la ville pour éviter de payer l’autoroute en demandant que le péage des Eprunes soit déplacé au-delà de l’agglomération melunaise.

La majorité municipale a voté contre. Trois des conseillers municipaux d’opposition du groupe de François Kalfon (PS, PCF et sans étiquette) ont voté contre également. Une conseillère municipale de ce groupe s’est abstenue. Les trois autres étaient absents.

Nous sommes extrêmement déçus de voir qu’ils ne démontrent aucun engagement réel à favoriser les déplacements des habitants qui résident au nord de la ville et à réduire la pollution dans la ville.

L’abandon du tronçon sud du T-Zen 2 aura pour répercussion immédiate de pénaliser en premier les habitant•e•s des quartiers populaires de Melun et laissera inchangée une situation devenue intenable en centre ville tant le trafic est dense et la pollution élevée. Cette affaire démontre encore une fois que les injustices sociale et environnementale sont indissociables. Et que tous ces gens de droite ou qui se prétendent de gauche se gargarisent d’écologie pour mieux dissimuler les politiques injustes et dangereuses qu’ils mettent en oeuvre ou soutiennent.

Notre voeu : voeutzen

Ci-dessous le lien vers un article du parisien qui en parle :

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/melun-inquietudes-apres-l-annonce-de-la-suspension-du-tzen-2-29-01-2019-7999587.php

Voir aussi l’article que nous avons consacré à ce sujet : T-Zen2 les très mauvaises raisons d’un report du projet 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s