Communiqué de presse

Déménagement de la prison de #Melun : un projet injuste qui ne répond qu’à des intérêts politiciens et mercantiles et consacre la domination de @VilleMelun au sein de la #CAMVS #prisonMelun

Communiqué de presse

Le déménagement de la prison de Melun : Un projet injuste qui ne répond qu’à des intérêts politiciens et mercantiles.

 

Louis Vogel, Maire de Melun et Président de la Communauté d’agglomération Melun-Val de Seine vient d’obtenir de Mme Belloubet, garde des Sceaux, le déménagement de la prison de Melun. En contre partie, la Communauté d’agglomération Melun-Val de Seine accepte qu’une nouvelle prison soit construite dans des lieux limitrophes de Melun.

Nous avons toujours été opposés à ce projet et pour au moins quatre raisons : 

  • Ce projet est injuste, il pénalisera en premier les familles des prisonniers et le personnel pénitentiaire qui auront plus de difficulté à rejoindre leur parent emprisonné ou leur lieu de travail. Aujourd’hui, la proximité de la gare rend la prison de Melun accessible en transport en commun. Ce déménagement rendra plus difficile pour les familles l’exercice du droit de visite. Pour les personnels, le temps de transport s’allongera.
  • Ce projet est injuste parce qu’il dégradera les conditions de détention des prisonniers. D’une part, du fait d’un éloignement supplémentaire d’avec leurs familles et, d’autre part, parce que la prison de Melun qui domine la Seine est immergée dans la ville, ses bruits, ses multiples signaux d’une communauté humaine autour de soi. Il ne faut jamais perdre de vue que ces prisonniers devront un jour se réinsérer dans la société. En outre, le centre de détention de Melun est une prison de 308 places, à taille humaine qui permet une meilleure gestion des prisonniers. Contrairement aux énormes prisons modernes qui rassemblent le double de condamnés et n’ont d’ailleurs pas fait la preuve de leur sureté. Le syndicat FO pénitentiaire du centre de détention de Melun remarquait encore récemment que les conditions de travail des surveillants y étaient meilleures et que l’établissement était bien entretenu. 
  • La prison, là où elle est située sur l’Île Saint-Etienne, ne dérange personne, sauf ceux qui souhaitent récupérer un terrain en plein centre ville dont la valorisation représente potentiellement la plus belle opération immobilière qu’il est possible de réaliser à Melun. Le Maire Louis Vogel parle de renaissance de l’Île Saint-Etienne mais nous n’avons aucune idée des projets qu’il caresse. Pourtant, l’expérience nous enseigne que sous cette seule mandature la majorité municipale a urbanisé et transformé en lotissements presque 10% de la surface totale de la commune. C’est considérable ! Nous avons toutes les raisons de penser qu’il s’agira là encore de promouvoir des opérations immobilières juteuses. Et pour qui ? Pour les promoteurs et les professionnels du béton que la majorité municipale affectionne. Pas pour la qualité de vie des Melunaises et des Melunais. Bien sûr, ils nous objecteront que les murs d’enceinte sont classés et qu’ils ne peuvent pas faire n’importe quoi. Mais nous devrions tous avoir en tête l’expérience du Santé-Pôle. Leurs promesses ne valent rien.
  • Enfin, le déménagement est conditionné à la construction d’une nouvelle prison sur le territoire de la Communauté d’agglomération sur des lieux limitrophes de Melun, c’est-à-dire sur les terres d’une des communes qui bordent Melun. Or aucune délibération dans ce sens n’a encore été soumise à l’Assemblée communautaire et aucun débat n’a été engagé qui permette de connaître la position des communes qui sont susceptibles d’accueillir ce projet. 

S’il aboutit le déménagement de la prison de Melun concrétisera la volonté mercantile du vieux monde, d’un pouvoir au service de l’argent, des efforts conjoints d’Olivier Faure, député de Seine et Marne et premier secrétaire du Parti socialiste, de Louis Vogel, maire de Melun, élu Les Républicains, depuis fondateur d’Agirla droite constructive, et maintenant de la ministre de la justice La République en Marche Nicole Belloubet. Ce projet est une partie d’un jeu où les joueurs défendent tous les mêmes intérêts, ceux des puissants. Ils se rendent des services mutuels, s’appuient réciproquement dans l’espoir que cela constitue pour eux la meilleure garantie de leur ascension sur les marches du pouvoir. 

Ce projet est injuste. Il ne répond qu’à des intérêts politiciens et mercantiles et consacre la domination de Melun au sein de la communauté d’agglomération Melun-Val de Seine. 

Bénédicte Monville et Claude Bourquard

Conseillers municipaux et communautaires 

Membres du groupe d’opposition Bien Vivre à Melun

Téléchargez notre communiqué de presse en PDF ici :

CP-Demenagement-PrisonMelun-oct2018

Pour mieux vous informer sur ce dossier vous pouvez lire l’article du Parisien ici :

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/a-melun-les-detenus-ont-la-cle-de-leur-cellule-23-11-2012-2347119.php

Et le Rapport de visite du Centre de détention Melun (Seine-et-Marne) 4 au 8 juillet 2016 – 2 eme visite  là :

http://www.cglpl.fr/wp-content/uploads/2017/10/Rapport-de-la-deuxi%C3%A8me-visite-du-centre-de-d%C3%A9tention-de-Melun-Seine-et-Marne.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s