Communiqué de presse

Les réponses du maire @LouisVogel à nos questions sont scandaleuses – Communiqué de presse de @BienVivreaMelun #Melun, février 2018

Commençons par rappeler que le maire n’a pas voulu répondre en conseil municipal aux questions que nous lui avions envoyées dans les délais impartis conformément au règlement intérieur du conseil, empêchant ainsi le débat et la confrontation.

Les réponses du maire nous sont parvenues par lettre un mois et demi après et témoignent au mieux de son ignorance au pire de son incompétence ou de sa mauvaise foi et dans tous les cas, il nous prend pour des imbéciles :

À la question que nous lui posions sur les terrains de football synthétiques et sur leur revêtement qui contient des substances toxiques et « probablement » cancérigènes, le maire nous répond que l’étude qui l’a démontré a été réalisée aux Etats-Unis. Et alors ? Cela invalide ses résultats ? Une substance cancérigène aux Etats-Unis cesse-t-elle de l’être en Europe ?

Il nous dit aussi que ces terrains sont conformes à la règlementation française. Certes et alors ! La règlementation doit évoluer puisque la preuve a été faite qu’ils sont dangereux. La Région IDF, pourtant gouvernée par la même majorité que Melun, a voté un moratoire sur la construction des terrains de football en synthétique. Depuis les révélations du journal français « So foot » elle a décidé de ne plus participer au financement d’aucun terrain synthétique en Île de France.

Que fait notre maire ? Rien ! Pire il nous répond n’importe quoi.

À la question sur les écoles polluées, idem ! la plupart de la réponse du maire répète la question qu’on lui a posée pour finir par nous dire : « En l’état nos enfants sont protégés. Il n’y a aucune raison que cela change. » Et justement ce n’est pas ce que dit l’étude qui préconise des contrôles réguliers et particulièrement scrupuleux.

Donc, non seulement le maire ne répond pas quand on lui demande comment et quand il compte informer les familles, mais en plus il n’a vraisemblablement pas lu l’étude et ignore ses recommandations.

À notre question sur l’eau polluée, la réponse du maire est surréaliste ! Là il se surpasse ! Nous lui demandions pourquoi de l’eau polluée en pesticides nous avait été distribuée dans les quartiers nord de la ville. Notre maire écrit « l’eau n’a évidemment pas été distribuée ». Il contredit l’Agence Régionale de Santé (ARS) qui écrit que si les seuils maximum ont été dépassés ça n’a pas empêché l’eau d’être distribuée. Ensuite, il écrit que Veolia a prévenu ses abonnés. Nous n’avons personnellement rien reçu de la part de Veolia. C’est la synthèse annuelle de l’ARS qui nous a été envoyée et qui nous a alertés.

Enfin, le maire ne répond pas, là encore, à notre question. Nous lui demandions ce que la mairie comptait faire pour 1/ prévenir sa population 2/ exiger de Veolia, son délégataire, qu’il distribue de l’eau conforme. Aucune réponse sur ces points.

Pour ne rien dire du fait qu’il ne parle à aucun moment des pratiques qui sont responsables de la pollution de notre eau et de ce qu’il compte faire pour commencer à y remédier.

À notre question sur la pauvreté et ce que fait la mairie pour porter assistance à nos concitoyen.ne.s les plus démuni.e.s, sa réponse est vague et transpire une absence de considération réelle. Le maire renvoie la responsabilité aux associations au prétexte que la mairie les soutient. Mais nous savons bien que les associations sont peu soutenues par la mairie et qu’elles ne sont pas toutes soutenues. En outre, la majorité municipale pourrait mettre en oeuvre ses propres actions et ne pas s’en remettre aux associations en occultant sa part de responsabilité dans la croissance constante de la pauvreté dans notre ville. La mairie peut mettre en oeuvre des politiques de redistribution de la richesse. Certes ses marges de manoeuvre sont celles d’une mairie mais elle a à sa portée plusieurs instruments comme la généralisation du quotient familial pour tous les services assurés par la mairie, la gratuité dans les cantines, la création d’une mutuelle municipale, des aides au transport, une politique de logement, une politique de développement d’activités économiques créatrices d’emploi, de réseaux de solidarité citoyens, … etc. La mairie pourrait faire tant de choses à commencer par financer davantage toutes les associations qui travaillent à soutenir nos concitoyen.ne.s les plus fragiles.

Pour relire nos questions

https://bienvivreamelun.org/2018/01/31/voici-les-questions-auxquelles-le-maire-de-melun-louisvogel-na-pas-voulu-repondre-pour-la-2eme-fois-consecutive-au-conseil-municipal-de-villemelun-terrainsynthetique-eau-logement-solspollues/

Les réponses du maires :

courriermairie3 001

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s