La vie à Melun

Journée mondiale des #Réfugié-e-s : manifestons vendredi à #Melun pour les réfugié-e-s, les migrant-e-s, pour le respect du droit de circulation et pour un droit d’installation

à l’occasion de la journée mondiale des réfugié-e-s, nous publions ici avec son aimable autorisation un message de Madame Lydia Labertrandie, présidente de l’association Tibet77 :

*par souci de sécurité et respect pour les personnes les noms ont été changés

« Comme vous le savez je suis très engagée auprès des réfugiés tibétains, notamment ceux de Conflans Sainte Honorine qui arrivent chaque jour en nombre.

J’aide personnellement un certain nombre d’entre eux rattachés à la Préfecture de Melun dans leurs démarches administratives, et je peux vous assurer que c’est le parcours du combattant. Dernièrement nous avons eu des cas de refus d’asile alors que les tibétains sont normalement sous le statut de « réfugiés politiques ».

En décembre 2015, Tashi était arrêté et détenu au centre de rétention du Mesnil Amelot, avec l’aide d’élus politiques il a finalement été libéré. En mars c’est Dolma, une jeune femme, qui était de nouveau en instance d’expulsion, après une journée au T.A. de Melun elle a finalement été libérée pour « vice de forme ».

La semaine dernière j’accompagnais Tenzin qui après une nuit devant la Préfecture a finalement pu re-déposer une seconde demande (suite à la première rejetée), quelques jours plus tard c’était la course auprès des structures Coallia et OFII.

Ces réfugiés se trouvaient sous le coup de la procédure Dublin, ayant eu leurs empreintes prises en Belgique, en Italie, en Espagne.

Beaucoup plus grave pour Tashi qui avait eu sa demande rejetée par la Belgique, il risquait de se voir expulsé en Chine. De fait, l’on peut imaginer sans peine, le sort réservé a ce réfugié tibétain renvoyé en Chine qui serait immédiatement emprisonné et sans aucun doute interrogé par la manière forte, ce qui signifie à coup sûr la torture dans de telles circonstances.

Malheureusement le sors des tibétains ne touche personne, à ce jour 152 immolations par le feu sont connues, le monde et les médias restent dramatiquement silencieux dans l’indifférence de la communauté internationale.

Pour les Droits de l’Homme et pour tous-tes celles et ceux qui ont dû fuir leur pays, je participerais à l’appel de la LDH77 et de RESF77 à manifester à Melun vendredi à 18h place Saint-Jean en faveur des réfugié-e-s et, plus largement, de la liberté de circulation et d’installation. »

 

Nous appelons à rejoindre la manifestation organisée par la LDH77 et le Réseau d’Education Sans Frontière RESF77 à Melun vendredi à 18h place Saint-Jean pour le droit des réfugié-e-s et plus généralement pour la liberté de circulation et d’installation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s